Hall of Fame Member

Larry Bon

Année présidentielle : 2004

Année d'intronisation au Temple de la renommée : 1999

Année d'intronisation des boursiers AEE : 2017

Poste de bénévole AEE : directeur principal du développement des membres internationaux

Larry Good, CEM, BEP, CEA, CSDP, aujourd'hui à la retraite, a consacré sa carrière à une meilleure gestion de l'énergie afin de stopper le réchauffement climatique. À cette fin, Larry a travaillé comme consultant, développant des programmes au pays et à l'étranger qui ont découvert des opportunités rentables. À Washington, il a travaillé en étroite collaboration avec l'EPA, l'USPS et la FEMP pour améliorer la gestion de l'énergie dans les installations fédérales. Plus tard, il a géré des projets pour des agences de développement américaines, onusiennes et européennes sur trois continents, principalement dans les anciennes républiques soviétiques. Les projets ont démontré la conception, le financement et la mise en œuvre de projets d'énergie durable et de politiques nationales.

Pendant plus de 20 ans, Larry a été officier de l'AEE, développant son réseau international de chapitres. Pendant la majeure partie des années 90, il a été président de la section de la capitale nationale à Washington. Là, à la demande du sénateur John Glenn, il a dirigé un groupe de travail bénévole pour recommander des objectifs énergétiques fédéraux et des dispositions de formation calqués sur les cours AEE, qui sont entrés dans la loi sur la politique énergétique de 1992. Il a organisé des conférences nationales et d'autres programmes de coopération avec la FEMP. En 1999, il a été intronisé au Temple de la renommée des gestionnaires de l'énergie de l'AEE. En 2004, il a été président de l'AEE.

Mon histoire AEE

Je viens de prendre ma retraite (enfin !). Maintenant, je peux regarder en arrière et dire ce que je pense vraiment. ;) Al Thumann a fondé l'AEE quand j'étais étudiant en ingénierie, mais à l'époque je n'avais ni le temps ni l'argent pour m'y inscrire. J'ai vu que la nouvelle organisation était exactement ce que je voulais pour me mener à bien une carrière dans la gestion de l'énergie. AEE a réuni tous les professionnels de l'énergie sans parti pris. L'AEE était pionnière et innovante mais pas radicale ou conflictuelle. Quelques années plus tard, j'ai adhéré et je ne l'ai jamais regretté. Au cours des 12 premières années d'adhésion, chaque opportunité de carrière m'est venue directement ou indirectement des canaux de l'AEE.

Une opportunité était en fait le service volontaire au gouvernement américain. (Qui aurait jamais pensé?!) Le bureau du sénateur John Glenn a appelé l'AEE, et Al l'a dirigé vers notre section de la capitale nationale pendant que j'étais président. Le sénateur voulait des conseils d'experts sur la première loi sur la politique énergétique de 1992. Le chapitre a rapidement fourni les conseils pro bono aux deux chambres du Congrès. Résultat : Le programme CEM total de l'AEE a été incorporé dans EPAct en tant qu'exigence pour l'ensemble du gouvernement fédéral. Combien de fois quelqu'un arrive-t-il à faire une telle différence ?